Contes et légendes du Japon : Les esprits rigolos


Publié le : 13 avril 2017
Catégories : Les petites histoires , Pour en savoir plus..

kitsune yokai Japon tanuki atelier imaginaire
Le folklore japonais est un des plus riches qui soit, en particulier parce qu'il est toujours d'actualité.

C’est une religion polythéiste, cela veut dire que les japonais croient que plusieurs dieux ou divinités sont à l’origine du monde.
Les japonais shintoistes sont aussi animistes, comme les indiens ! Ils pensent que tout est vivant et possède un esprit, depuis la pierre au vent, en passant par les animaux et les objets! Il existe de nombreux autres esprits, divinités ou démons.

Les kami

Comme tu l'as découvert dans la box "Contes et légendes du Japon", les kamis sont les divinités vénérées du Shintō.



Izanagi Izanami kami Japon atelier imaginaire

Au tout début du monde, les dieux primitifs ont créé Izanami, la première femme, et Izanagi, le premier homme. 

Ils les ont chargé de créer la première terre.
Ils leur ont confié une lance précieuse appelée Ame no Nuhoko
Izanami et Izanagi trempèrent la lance dans l'eau, et les gouttes qui en tombèrent formèrent les premières îles du Japon.
Ils donnèrent naissance à de nombreuses îles et divinités.
En mourant lors de la naissance de Ho-Masubi, l'incarnation du feu, Izanami intégra le royaume des morts. 
Izanagi était très triste, il voulut venir la chercher mais prit peur lorsqu'il la vit (parce qu'elle était morte donc plus très jolie).
Izanami se mit en colère et lui demanda de la laisser tranquille sinon elle tuerait 1000 humains par jour (et paf! Merci pour nous!)
Izanagi répliqua qu'il en créerait 1500 ! Ainsi débuta le cycle de la vie.



Amaterasu déesse soleil japon kami atelier imaginaire
Après être revenu du pays des morts, Izanagi se lava, et de son oeil gauche (pourquoi pas) sortit Amaterasu, la déesse du soleil.
Elle se disputait souvent avec son frère Susanoo qui était le genre de garçon très pénible qui passe son temps à faire des blagues.
Un jour que Susanoo l'avait vraiment énervée, elle partit s'enfermer dans une caverne pour bouder. 
Le monde fût alors privé de soleil!
Les dieux tentèrent par tous les moyens de la faire sortir, mais Amaterasu était très orgueilleuse et refusait tout net!
Alors ils organisèrent un grand banquet et demandèrent à la déesse de la gaieté Ama No Uzume de danser.
Ils mirent un miroir devant la porte de la caverne. Intriguée, Amaterasu ouvrit la porte de la caverne, et fut subjuguée par l'image du miroir (donc par elle même).
Les dieux la sortirent de force de la caverne!
Mais comme elle ne voulait pas en rester là, elle bannit son frère Susanoo du Royaume des cieux.


Susanoo kami dieu de tempête atelier imaginaire



Susanoo est le Dieu des tempêtes, il est né du nez de son père Inazagi pendant qu'il se lavait. 
La mort de sa mère l'avait beaucoup perturbé et il était très turbulent. 
Nous en sommes au moment où Amaterasu a bannit Susanoo du royaume des cieux.
Alors qu'il se baladait tranquillement sur Terre, il s'arrêta devant une maison isolée dans la montagne, pensant demander à y passer la nuit.
Mais lorsqu'il ouvrit la porte, il vit une famille pleurer chaudement en se serrant les uns les autres.
"Allons bon, pourquoi pleurez vous? " demanda Susanoo qui ne s’embarrassait pas de formules de politesse.
"Nous pleurons parce que demain, notre fille Kushinada sera dévorée par le dragon Yamata-no-orochi qui a huit têtes,  comme ses soeurs avant elle, et il n'y a rien que nous puissions faire." répondit le père.

Et il se remit à se lamenter, et il avait bien raison parce que cette histoire semblait bien mal engagée.
Comme par hasard, Susanoo tomba immédiatement amoureux de Kushinada, et décida de la sauver. C'est un dieu très impétueux, il ne perd pas de temps dans ses décisions.
Il fit fabriquer par les villageois une immense palissade devant la maison et la perça de 8 portes. Devant chaque porte il mit un tonneau plein de saké (de l'alcool de riz) dont les dragons, c'est bien connu, sont friands.
Lorsque le dragon a huit têtes Yamata-no-orochi arriva, il sentit le saké mais devina qu'il y avait un piège.
Sa première tête avança et but tout le saké d'un tonneau. Comme rien ne s'était passé, il avança ses sept autres têtes et commença à boire.
Susanoo surgit soudain avec sa hache et trancha une à une les huit têtes du dragon!
Kushinada était sauvée! 

Comme dans tout bon conte, ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants, mais attention, pas n'importe lesquels! Ils ont fondé la dynastie des Izumo!

Dans la queue du dragon, Susanoo trouva l'Epée Nuage sourcilleuse du ciel (Ame-Murakumo-Tsurugi) et l'offrit à sa soeur Amaterasu comme cadeau de réconciliation. 
Elle ne pouvait décemment pas refuser une épée portant un nom aussi super.


Tsukuyomi dieu de la lune japon kami atelier imaginaire

Tsukuyomi est le Dieu de la Lune et du temps qui passe. 
Il est né de l'oeil droit de son père (décidemment) Inazagi lorsque celui-ci s'est lavé lors de son retour du royaume des morts.
Il vivait avec sa soeur Amaterasu dans les cieux mais ils se fâchèrent à cause d'une histoire de banquet auquel Tsukuyomi participa et dont la nourriture n'était pas bonne du tout et il partit vivre à l'autre bout du ciel. 
Ainsi, ils ne se croisent jamais!



Fujin dieu du vent kami japon

Oh le joyeux kami! Il s'agit de Fūjin, dieu du vent.
C'est le frère jumeau de Raiden (ci-dessous). 
Sa peau est léopard, ses cheveux sont rouges et il porte un sac rempli de vent, ce qui le rend très reconnaissable si tu le croises un jour.


Raiden kami du tonnerre atelier imaginaire japon
Le terrible Raiden est le Dieu des éclairs et du tonnerre. 
Il frappe sur ses tambours pour créer le tonnerre et est toujours accompagné de Raiju, l'animal tonnerre, qui lance des éclairs et des boules de feu!
En 1274 (il y a très longtemps), les mongols qui ne savaient pas quoi faire décidèrent d'envahir le Japon.
Ni une ni deux, Raiden créa un typhon destructeur (un ouragan) nommé Kamikaze, qui arrêta les mongols dans leur tentative !



Ryujin kami de la mer dragon japon atelier imaginaire

Ryūjin, le dragon Dieu des mers que tu as découvert dans la boc "Contes et légendes du Japon" n'est pas le moindre des kami.
Il habite son palais du fond des mers, le Ryūgū-jō d'où il contrôle les marées grâce à des joyaux magiques.
Une légende raconte que l'impératrice du Japon Jingū, qui a vécu il y a vraiment très très longtemps, repoussa l'invasion coréenne grâce aux joyaux de Ryūjin.
Lorsque les bateaux arrivèrent, elle jeta les joyaux de marée basse dans la mer.
La mer se retira et les bateaux s'échouèrent sur le sable. Pas de problème dirent les coréens, on a qu'à continuer à pied! 
Ils descendirent tous des bateaux et commencèrent à marcher vers la côte japonaise.
Alors Jingū jeta les joyaux de la mer haute sur le sable et vous devinez bien ce qui arriva : La marée se mit à monter à toute vitesse et emporta les soldats coréens.

Les yōkai


Nous allons nous intéresser maintenant d'un peu plus près aux yōkai car certains sont vraiment amusants et complètement improbables !
Les yōkai sont des esprits surnaturels étranges, intelligents et très farceurs. 
La plupart adorent jouer des mauvais tours! En voici quelques-uns, parmi les plus amusants !

Les Tsukumogami : 

Ce sont des objets qui prennent vie lors de leur centième année. 
Ce ne sont pas des objets enchantés, mais de vrais esprits! 

Les objets cassés ou abimés sont souvent plein de rancoeur lorsqu'ils deviennent tsukumogami, alors pour les apaiser, certains sanctuaires shintoistes organisent des cérémonies pour les célébrer.
Ainsi, tous les ans le 8 février a lieu la fête Hari Kuyou en l'honneur des vieilles aiguilles à coudre !



Ittan momen serviette yokai japon atelier imaginaire
Ittan-momen : 
Tan de coton" est un rouleau de coton qui pourchasse les humains pour s'enrouler autour de leur tête et essayer de les étouffer, ce qui n'est pas très gentil.








Bakezori sandale yokai japon atelier imaginaire
Bakezōri :
C'est une sandale en paille de riz, avec un oeil, une bouche qui tire la langue et deux bras et deux jambes.
Elle court à travers la maison la nuit en criant : "Kakarin! Kokorin! Kankorin!"







Kasa obake ombrelle yokai japon atelier imaginaire
Kasa-obake : 
C'est une ombrelle dotée d'un oeil, d'une bouche qui tire la langue (décidément ces yōkai ne sont pas très polis!) et d'une seule jambe. 
On ne sait pas trop ce qu'elle fait à part tirer la langue et sauter sur un pied.





Les yōkai animaux : 

Les yōkai animaux sont souvent métamorphes, c'est à dire qu'ils se transforment en ce qu'ils veulent, notamment en humains!

En général, plus ils vieillissent, plus leur pouvoir grandit, à l'image du kitsune que tu as découvert dans la box "Contes et légendes du Japon" et qui gagne une queue jusqu'à en posséder neuf, à l'âge de cent ans!


tanuki yokai japon atelier imaginaire
Les tanuki : 
Ou Bake danuki. C'est un chien viverin, qui ressemble au raton laveur. Il a un gros ventre dont il se sert comme d'un tambour, porte un chapeau de paille et une gourde de sake! Il est excellent dans l'art du déguisement et est un symbole de prospérité!


Bakeneko chat japon atelier imaginaire yokai
Le bakeneko :
 
C'est un chat qui n'est pas très gentil. Il marche sur ses deux pattes arrières et projette des boules de feu dans la maison!
Mais certains bakeneko sont très gentils, on les appelle les maneki-neko (les chats bonheurs). On en voit souvent dans les boutiques japonaises, avec la patte gauche levée pour vous inviter à entrer! 



Les Oni : 

Oni yokai Japon atelier imaginaire
Ce sont des ogres immenses à la peau rouge ou bleue, habillés d'un pagne en peau de tigre et armés d'un gourdin en fer appelé kanabo. 

Ce sont des esprits destructeurs. 
Dans certains villages, des cérémonies sont organisées au début du printemps pour faire fuir les oni. 
Pour cela on jette des graines de soja par la fenêtre!

Les humains : 

Akaname enfant baignoire yokai japon atelier imaginaire
Akaname :
C’est un yōkai inoffensif qui ressemble à un enfant qui vient la nuit nettoyer les baignoires! (En fait il lèche la saleté des baignoires! beurk!) Pratique mais un peu intrusif!



Kambari nyudo moine japon yokai atelier imaginaire
Kambari-nyūdō :
 
C'est l'esprit d'un moine qui espionne ceux qui vont aux toilettes! C'est très vilain de faire ça monsieur!
Il faut toujours vérifier si l'esprit ne regarde pas par la serrure!



Amefurikozo yokai japon enfant pluie atelier imaginaire

Amefurikozo : 

C'est un enfant qui porte une lanterne et un parapluie sans manche sur la tête (pourquoi pas... peut être essaie -t-il de lancer une nouvelle mode?)
Il joue sous la pluie et a le pouvoir de la faire tomber !






Les Yōkai inclassables mais vraiment rigolos  : 

Ashiarai yashiki pied yokai japon atelier imaginaire
Ashiarai yashiki :
Un pied géant apparaît tout à coup dans votre maison et vous demande de le laver... Pourquoi ? Aucune idée!





kappa yokai japon atelier imaginaire

Kappa : 

C'est un diablotin d'eau, qui ressemble à un singe ET à une tortue (bizarre) qui essaie d'attirer les gens et les chevaux dans l'eau. 
Il entre dans les maisons et vole de la nourriture et s'amuse à péter! (ah ah ah la bonne blague hein!) Il a un creux sur le sommet du crane rempli d'eau dont il tire sa puissance. 
Si vous le saluez à la manière japonaise, c'est à dire en s'inclinant, il va faire de même parce qu'il est très poli! Toute l'eau de sa tête va se renverser et il sera inoffensif! 


Il existe une infinité de yōkai dans le folklore japonais, et plusieurs encyclopédies tentent de les recenser!

Aujourd'hui encore, de nouveaux yōkai font leur apparition, c'est ce qui fait du Japon un pays si magique!



Tu le découvriras dans la box "Contes et légendes du Japon", elle est disponible en boutique!


Vous devez être enregistré

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire